L’ancien attaquant international Didier Drogba a laissé clairement entendre jeudi qu’il souhaitait se porter candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), expliquant sa “vision nationale”.

Lire aussi : Fermeture frontière Nigeria-Benin : les conditions du Nigeria pour importer ‘son essence’



Questionné sur ce sujet lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires à Abidjan, l’ex-capitaine des Elephants ivoiriens a confié que son ancien club de Chelsea lui avait proposé de revenir comme entraîneur.

“Je veux avoir un impact sur une nation”

Mais être “entraîneur, ça ne m’intéresse pas”. “Je suis un leader, ma vision est plus grande que le simple rôle d’entraîneur. Un entraîneur a un impact sur un club. Moi l’impact que je veux avoir, c’est sur une nation”, a-t-il affirmé.

“Je veux qu’on repense le football avec une vision nationale pour (le) développer”. “Les moyens sont là, il y a le talent, il y a le potentiel, il est sous-exploité”, a déclaré l’ancien héros de Chelsea, retraité depuis fin 2018.

Lire aussi : Mondial Basket : après leur exploit contre les USA, les Bleus écrasés en 1/2 finale

“En Côte d’Ivoire, il y a des personnes très compétentes qui peuvent m’accompagner sur ce projet”, a-t-il ajouté en réponse à une question sur son manque d’expérience comme sélectionneur.

Didier Drogba avait déjà fait part de son “intérêt” pour la présidence de la FIF le mois dernier. L’élection à la présidence de la FIF est prévue en fin d’année. Augustin Sidy Diallo, en poste depuis 2011, en est à son dernier mandat. Le football ivoirien est dans l’impasse depuis le sacre à la Coupe d’Afrique des nations 2015, avec des résultats décevants depuis.

Avec rmcsport