Arnold Schwarzenegger : son fils Patrick se confie sur son éducation stricte

Patrick Schwarzenegger s’essaye au cinéma depuis quelques années mais refuse d’y consacrer 100% de sa carrière. À 27 ans, il est aussi homme d’affaires et ne dirait pas non à la politique, comme papa… mais plus tard.

Êtes-vous décidé à suivre les traces de votre père à Hollywood?

Sur les traces de papa oui, mais à ma façon. Et je sais que je n’arriverai jamais à son niveau de carrière à Hollywood. D’ailleurs je n’essaye même pas. J’accepte des rôles lorsque le projet m’intéresse mais je ne cours pas après toutes les auditions, car je m’occupe aussi de mes investissements dans différentes sociétés dont une franchise de restaurants. J’ai eu une enfance privilégiée mais aussi très stricte. Mes parents m’ont enseigné l’importance du travail.

De quelle manière?

À la maison, papa avait toute une série de règles strictes. Si l’on oubliait d’éteindre la lumière dans nos chambres, il nous coupait l’électricité pendant plusieurs jours. Si on laissait couler l’eau inutilement, il nous coupait l’eau chaude pendant vingt-quatre heures. C’est grâce à mes parents que j’ai appris l’importance du travail mais aussi le respect de l’écologie par exemple.

Plus d'articles
Pays-Bas / Covid-19 : un ministre amendé pour avoir enfreint ses propres règles