in

Ballon d’or : pourquoi Benzema est un candidat très crédible

La presse espagnole n’a pas attendu le titre du Real Madrid, acté jeudi, pour lancer le débat. La question a été lancée dès mercredi à Zinedine Zidane lors de la conférence de presse, précédant le match face à Villarreal (2-1): Karim Benzema est-il le prochain Ballon d’or? “Dans le football, tout le monde a son avis, a souri Zidane. Pour moi, mes joueurs sont les meilleurs et Karim a été très performant pendant des années, mais le Ballon d’Or est remporté par un seul joueur. Pour moi, tous mes joueurs le méritent.”

L’entraîneur français, grand fan de l’attaquant, a pris le soin de ne sortir personne du lot à l’aube d’un titre acquis grâce à une grosse cohésion collective. Mais Benzema fait bien partie des piliers de ce sacre aux côtés de Courtois, Varane, Ramos ou même Modric.

Rachat de l’OM : Ronaldo et Zidane, un bluff d’Ajroudi ?

Son dernier objectif: chasser Messi

Ses statistiques le mettent même sur le devant de la scène avec ses 21 buts en Liga et 26 toutes compétitions confondues. Le tout en tirant rarement les penalties (5 transformés cette saison, comme Lionel Messi). Sergio Ramos, tireur attitré (6 buts dans l’exercice), lui a fait une fleur jeudi avec l’ambition, certainement, de rapprocher l’ancien Lyonnais de la place de meilleur buteur de la Liga.

Il s’agira d’ailleurs du dernier challenge de Benzema lors de l’ultime journée de Liga qu’il entamera avec deux réalisations de retard sur l’Argentin. Cela consacrerait une saison pleine louée à plusieurs reprises par Zidane, avant tout admiratif de la science du jeu de son attaquant.

Le patron sans Ronaldo, ni Hazard

Pour beaucoup, le Français a signé la meilleure saison de sa carrière à 32 ans. Il a surtout porté l’attaque des Merengues pour offrir le premier titre aux Madrilènes depuis le départ de Cristiano Ronaldo en 2018. Sans le Portugais, le Français, ancien passe-plats de luxe du quintuple Ballon d’or, s’est mué en patron. Le mérite est d’autant plus grand alors qu’Eden Hazard, recrue phare de l’été dernier, a manqué la moitié des matchs en raison d’une blessure au pied.

“Karim Benzema devrait être Ballon d’or, a lâché Florentino Perez, président du Real. Je n’ai vu aucun joueur meilleur que lui cette saison, pareil pour la saison dernière ou la saison précédente. Il a été le joueur le plus critiqué du monde mais c’est le meilleur du monde. Footballistiquement, c’est un avant-centre qui ressemble plus à Zinedine Zidane qu’à Ronaldo.”

Real Madrid : ” Zinedine Zidane est une bénédiction du ciel” selon Florentino Perez

Lewandowski favori à l’heure actuelle

La requête est tout à fait recevable mais dépend encore de trop nombreux éléments et principalement du scénario de la Ligue des champions. A l’heure actuelle, Robert Lewandowski, avec ses statistiques monstrueuses au Bayern Munich (51 buts en 43 matchs), semble le grand favori. Les Parisiens, Neymar ou Kylian Mbappé, peuvent aussi y prétendre en fonction du parcours du PSG dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Cela peut aussi valoir pour Cristiano Ronaldo si la Juventus se remet à briller en Europe.

Pour le Real, un premier obstacle de taille se dresse avec le 8e de finale retour face à Manchester City le 7 août après une défaite à domicile à l’aller (1-2) face à l’un des favoris. Une issue positive combinée à un nouveau sacre continental ouvriraient incontestablement en grand la porte dorée à l’attaquant français. Le report de l’Euro 2020 d’un an fait aussi les affaires de Benzema, persona non grata en équipe de France depuis le début de l’affaire de la sextape en 2015.

Ses performances étincelantes, son statut de taulier du Real Madrid et l’absence de titre décerné aux sélections font, sur le papier, de 2020 l’année idéale pour décrocher le graal individuel pour cet attaquant si collectif. Ces bases lui permettent actuellement de postuler pour devenir le 10e joueur du Real à lever le trophée. Si tel était le cas, cela ne manquerait pas de provoquer un tsunami de débats dans une France du foot très divisée au sujet du joueur. Un tel honneur serait pourtant le fruit d’un consensus des journalistes du monde entier.

Avec RMC Sport


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Lionel Messi : sa terrible sortie médiatique enflamme Barcelone

RDC l’avocate de Nicolas Sarkozy va défendre Samih Jammal, le co-accusé de Vital Kamerhe

RDC : l’avocate de Nicolas Sarkozy va défendre Samih Jammal, le co-accusé de Vital Kamerhe