in ,

Il paie 650.000 fcfa pour immatriculer sa voiture avec la mention ‘Covid-19’

Les à-côtés du Covid-19. Un automobiliste pour marquer cette période difficile vient de réussir à immatriculer son véhicule avec la mention Covid-19. La photo de son SUV Mercedes a fait le tour des réseaux sociaux.

[Photo] Furieux d’avoir été licencié, il casse la Ferrari de son patron

Pour s’assurer de la véracité de l’information, RTBF a mené son enquête et il ne s’agit pas d’un montage.  « Une telle plaque a bien été demandée et obtenue », a confirmé à la RTBF Charlotte van den Branden, porte-parole du SPF Mobilité et Transports.

Selon Cnews, l’homme avait passé sa commande après le 11 mai, lorsque le service de personnalisation de plaques est sorti de la suspension imposée par la crise sanitaire.

La photo du SUV Mercedes immatriculé covid-19 a suscité des polémiques sur la toile. Pour certains, cette demande est totalement déplacée en cette période critique où des milliers de personnes sont emportées par ce virus.  

L’impact du Covid-19 sur la santé mentale

“Il n’y a rien de diffamant, de raciste ou d’homophobe dans ce cas-ci. Rien n’interdirait à une personne d’immatriculer son véhicule GRIPPE. Donc, a priori, pas d’opposition à COVID-19. C’est un choix personnel qui n’est pas plus décalé que les plaques HI HI HI ou HA HA HA, qui existent vraiment”, a expliqué Charlotte van den Branden.

Selon les chiffres avancés, cette opération aurait coûté 1000 euros (650.000 fcfa), à cet automobiliste, contre 80 euros (27.000 fcfa) pour une plaque ordinaire.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Qui est Derek Chauvin, le policier qui l’a étranglé à mort George Floyd

Le policier impliqué dans la mort de Floyd désormais poursuivi pour homicide volontaire

Allemagne : avec un caillou, une fillette de 7 ans endommage 37 voitures