Arrivé dans l’après-midi du mercredi 20 novembre 2019, l’ancien président Boni Yayi a juste fait quelques heures à Cotonou, a-t-on appris.

Incident diplomatique : après la colère du Bénin, voici la réaction du Nigeria



Venu dans le cadre d’une mission de paix de la CEDEAO, Yayi Boni qui devait être écouté par la délégation ensemble avec les autres leaders de l’opposition a quitté précipitamment le Bénin en apprenant le changement de calendrier de la CEDEAO.

Après avoir échangé avec Patrice Talon pendant plus d’une heure d’horloge, la mission de la CEDEAO contrairement au calendrier annoncé par certains médias n’a pas pu rencontrer l’opposition au pouvoir du président Patrice Talon.

Rebondissement pour Charles Blé Goudé ; après la CPI, le Tribunal Criminel d’Abidjan s’annonce

Selon la rubrique Afrique du journal « France 24 », ce changement de calendrier de la mission de la CEDEAO est intervenu après les échanges avec le numéro 1 béninois.

A en croire cette source, Patrice Talon aurait dissuadé la mission de la CEDEAO d’écouter l’opposition. C’est ce qui aurait justifié le départ précipité du président d’honneur du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), l’ancien président Boni Yayi.

Retrait des réserves du Franc CFA : un ex-fonctionnaire de la BCEAO tacle Patrice Talon

Selon « France 24 », c’est en acte de protestation à la décision du président Boni Yayi de permettre l’échange entre l’opposition béninoise et la CEDEAO que l’ancien président a quitté précipitamment le Bénin. En effet aux dires d’un leader de l’opposition, le président Boni Yayi serait à Cotonou après l’arrivée de la mission de la CEDEAO pour apporter sa contribution aux débats lors de la rencontre l’opposition et les émissaires de l’organisation sous-régionale.

Avec BéninWebTv