Encore un coup dur pour le Bénin et son économie. Le contrôleur général adjoint des douanes nigérianes, à travers une note de service en date du mercredi 06 novembre 2019, vient de suspendre l’approvisionnement en produits pétroliers des stations-services situées près de ses frontières.

Togo : AfricSearch recrute (7 novembre 2019)



« Le contrôleur général des douanes a ordonné qu’aucun produit pétrolier, quelle que soit la taille de la citerne, ne puisse être déchargé au cours d’une opération de remplissage dans un rayon de 20 kilomètres jusqu’à la frontière », précise la note.

Les agents sont instruits pour mettre immédiatement en exécution la décision. Cette décision va certainement agir sur le commerce de l’essence de la contrebande et entraîné la hausse du prix du ‘’kpayo” au Bénin et dans d’autres pays de la sous-région.

Nigeria-Bénin : la fermeture des frontières prorogée jusqu’en 2020

Le 1er novembre 2019, le Nigeria avait déjà décidé de la prorogation de la fermeture des frontières terrestres avec les pays voisins jusqu’au 31 janvier 2020.

Rappelons que depuis le 20 août 2019, sur décision du président nigérian Muhammadu Buhari, les frontières nigérianes restent légalement infranchissables aux véhicules d’occasion et à divers produits alimentaires (boissons, riz, surgelés…).

 

Avec Bénin24TV