Bénin Nouveaux éléments dans l'affaire Reckya Madougou

Bénin : Nouveaux éléments dans l’affaire Reckya Madougou

Alors que l’ancienne ministre Reckya Madougou, candidate recalée du parti Les Démocrates à la présidentielle d’avril prochain, est déférée à la prison civile de Missérété, un homme politique fait des révélations troublantes et promet de coopérer avec la justice pour l’établissement de la vérité.

C’est en effet le ministre Modeste Tihouté Kerekou qui, au cours d’une conférence de presse a révélé des messages à caractère conspirationniste entre Reckya Madougou et certains chefs d’Etat de la sous-région contre le président Patrice Talon.

“Le 23 décembre 2018, aux environs de 2h du matin, je reçois des messages WhatsApp d’un profil qui affiche le numéro togolais +228 93 39 33 39 avec la photo de dame Réckya MADOUGOU. Surpris par la teneur des messages, j’ai tout de suite pris conscience de leur gravité et ai aussitôt fait une capture d’écran avant de répondre à l’expéditeur que je n’ai rien compris et de lui demander à qui j’avais à faire. C’est alors qu’avec empressement mon interlocuteur de l’autre côté a supprimé les messages ”, dévoile le Ministre Béninois des PME et de la Promotion de l’Emploi.

“Plus de deux ans après, ces messages viennent aujourd’hui, dans le contexte du débat sur les tentatives de déstabilisation de notre pays par dame MADOUGOU et compagnie, jeter une lumière crue sur les intentions de notre compatriote. Ils apportent la preuve qu’il y a longtemps qu’elle conspire contre notre pays et que les derniers événements ne sont que l’épilogue de ce qui se trame depuis des années.” renchérit-il avec des captures d’écran à l’appui, annonçant mettre son téléphone ainsi que tous les éléments à l’expertise de la justice afin que la lumière soit faite sur cette affaire.

Plus d'articles
Covid-19 au Bénin : plus de 50 nouveaux cas confirmés en 24 heures