La rumeur circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux que Parfaite, dieu de Banamè, est morte. En réalité, il s’agit selon ses proches d’une fausse nouvelle. Ces derniers ont démenti l’information.

Les ambitions de Jack Ma pour le Togo



« Daagbo se porte bien », c’est ce qui ressort de la déclaration de Césaire Agossa, cardinal à la mission religieuse de Banamè. Selon ce dernier, cette information, qui circule abondamment sur les réseaux sociaux, est simplement de l’intoxication. À en croire Césaire, Daagbo, Parfaite, dieu de Banamè n’est pas morte.

Cette rumeur sur la mort de Parfaite intervient quelques mois après ses ennuis judiciaires liés à une affaire de micro-finance. En effet, informée de l’existence d’un projet de prêt sous forme de micro-finance à la mission de Banamè dirigée par Parfaite, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) est rapidement intervenue.

Appel à candidatures pour des Bourses du Gouvernement chinois pour les Médecins africains

Les comptes bancaires de Parfaite ont été bloqués dans la foulée. Mais depuis c’est silence radio autour de ce dossier. En septembre dernier, elle avait brièvement fait cas du sujet et assurait n’être nullement ébranlée par les actions de la justice.