in ,

Bénin / Terrorisme : Le procureur de Kandi et son substitut derrière les barreaux

La police républicaine du Bénin a mis la main sur le procureur de la République près le tribunal de première instance deuxième classe de Kandi et son substitut dans une affaire liée au terrorisme.

À cause de son « addiction aux fesses », un homme agressait s3xuellement des femmes

Il est reproché aux deux représentants du ministère public d’avoir libéré un individu présumé terroriste. Le lundi 18 Mai 2020, d’abord, le substitut du procureur de la République près le tribunal de premième instance de deuxième classe de Kandi a été arrêté. À la fin de son audition, il fut gardé dans les liens de la police républicaine pour soupçon de corruption et de participation à une entreprise terroriste.

Ensuite, pour approfondir les éléments du dossier, le procureur de la république près le tribunal de deuxième instance de deuxième classe de Kandi fut à son tour interpellé.

Selon le substitut, il n’y avait pas d’éléments probants pour déposer le présumé terrorisme, d’où sa mise en liberté. Une thèse qui ne convainc pas les forces de sécurité qui affirment détenir d’éléments accablants contre le mis en cause.

Côte d’Ivoire : 4 individus volent le portable du substitut du procureur et vident son compte

Dans le cadre des enquêtes pour situer l’opinion sur cette affaire, d’autres interpellations continuent.  Ainsi, en dehors du procureur du tribunal de Kandi et son substitut, le directeur départemental de la police républicaine de l’Alibori et le directeur des services et liaison sont attendus le lundi prochain à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme pour être entendus.



Israël : le procès pour corruption de Benjamin Netanyahu ajourné

Elle simule sa mort sur les réseaux sociaux pour éviter que sa mère lui demande de l’argent