in

Bill Gates évoque une autre maladie mortelle oubliée sur fond de pandémie de covid-19

Sur son blog, Bill Gates le fondateur de Microsoft a attiré l’attention de la communauté internationale sur cette autre menace mortelle, le paludisme, qui pèse sur le continent africain, et qui semble être oubliée à cause de la pandémie de Covid-19 qui accapare toute l’attention actuellement.

Covid-19 : Bill Gates redoute une autre crise pire que le Coronavirus

Les moustiques vecteurs du paludisme « ne respectent pas la distanciation physique et ne portent pas de masques ». « Quand l’épidémie d’Ebola a éclaté en Afrique de l’Ouest en 2014, les maladies endémiques, telles que le paludisme, la tuberculose et le sida, ont fait bien plus de morts qu’Ebola, l’épidémie ayant détruit les systèmes sanitaires locaux », a rappelé M.Gates.

Le Temps des Tempêtes : François Bayrou répond aux attaques de Nicolas Sarkozy

Le scénario de 2000, lorsque 764.000 personnes sont mortes du paludisme sur le continent, risque de se répéter, selon lui, car plusieurs pays connaissent aujourd’hui des perturbations de livraisons de moustiquaires antipaludiques, de médicaments et tests rapides, rapporte Sputnik. « Il n’y a pas de choix entre sauver les gens du Covid-19 ou du paludisme. Le monde doit permettre aux pays concernés de faire les deux », a conclu M.Gates.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Après 24 ans de travail, il est viré par son employeur parce que trop qualifié

Michael Ballack : l’ancienne gloire de l’équipe allemande de football se remet d’une tumeur opérée à temps