Le Togo connaît depuis peu une explosion des boissons alcoolisées en sachet. Leurs qualités sont douteuses, mais elles sont prisées par la jeunesse. Ce qui constitue un véritable problème de santé publique.

Doing Business 2020 : le Togo, 3e pays le plus réformateur au monde



Dans un arrêté interministériel, en date de ce jeudi 24 octobre, signé des ministres du Commerce, de la Santé et de l’Economie, il est décidé que « la production, l’importation et la commercialisation des boissons alcoolisées en sachet plastique est interdite sur toute l’étendue du territoire national ».

Togo/UL : une nouvelle filière s’ouvre à la Faculté des Sciences de la Santé

« Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté sera puni conformément aux textes en vigueur », précise le document.

Vol des affaires de DJ Arafat : ses 12 caméras ont tout filmé

Il est à noter que ces boissons, pour la plupart des liqueurs et autres boissons spiritueuses (Gin, rhum ou whisky, et autres), étaient importées ou produites, jusque-là, dans la clandestinité dans la plus totale.