in

Brad Pitt : déguisé en Dr Fauci l’acteur se paye la tête de Donald Trump (vidéo)

Visage incontournable de la crise sanitaire aux Etats-Unis, le Dr Fauci est toujours présent aux côtés du président américain lors des point journaliers de la pandémie. L’acteur Brad pitt a essayé de l’imiter pour se moquer des déclarations du président américain.

Donald Trump accusé d’avoir des liens avec Sanofi, producteur du traitement à base de chloroquine

 

L’acteur de 56 ans de Fight Club a pris ses fans par surprise en ouvrant la série à distance samedi, dans le sillage de la pandémie de coronavirus. Brad Pitt, dans  le rôle du médecin, a clarifié plusieurs des récents commentaires du président américain Donald Trump concernant le COVID-19. “Oui, le président a pris quelques libertés avec nos directives. Alors ce soir, je voudrais expliquer ce que le président essayait de dire”, a-t-il commencé. Pitt, comme Fauci, a expliqué plus loin que le dicton de Trump, “tout le monde peut passer un test”, signifiait en fait “personne”.
Il passe ensuite à un clip de Trump félicitant son administration pour avoir fait un “travail incroyable” tout en ajoutant que la maladie infectieuse qui a balayé le globe va “disparaître un jour, comme par miracle”. “Un miracle est grand. Qui n’aime pas les miracles”, a déclaré M. Pitt, ajoutant : “Les miracles ne devraient pas être le plan A.
La surprise de la star d’Ad Astra dans l’émission a été un succès, notamment parce que le directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses n’avait que récemment exprimé son désir, lors d’une interview sur CNN, que M. Pitt assume son rôle sur SNL.

Trump se dit prêt à être testé pour le coronavirus

 

Avant de conclure le sketch, Pitt enlevant sa perruque et sortant du personnage, a glorifié Fauci. “Au vrai Dr. Fauci, merci pour votre calme et votre clarté en ces temps troublés”, a-t-il déclaré avant de remercier les responsables de la santé.  “Merci au personnel médical, aux premiers intervenants et à leurs familles d’être en première ligne.” 

 



Talon, Bénin, Boni Yayi, Bruno Amoussou

Coronavirus : le Bénin annonce la réouverture des écoles et universités

Kim Jong-un : ce rare indice sur la santé du dictateur nord-coréen