Brexit : les députés reportent leur décision sur l’accord

Réunis ce samedi 19 octobre dans une session extraordinaire pour voter le nouvel accord du Brexit, les députés britanniques ont finalement voté l’amendement Letwin… qui le reporte et permet au Premier ministre Boris Johnson de demander un nouveau délai, ce qu’il a immédiatement exclu.

Drogba nomme deux joueurs meilleurs que Messi

Nouveau coup de théâtre dans la saga du Brexit. Les députés britanniques s’étaient réunis ce samedi 19 octobre à Westminster pour valider – ou rejeter – la nouvelle mouture de l’accord de divorce négocié ce jeudi entre Londres et Bruxelles. A deux semaines de la date du Brexit, fixée au 31 octobre, ce vote devait sceller le sort du Royaume-Uni en cas de validation. Mais, au terme d’un débat de plus de cinq heures, les parlementaires se sont prononcés en faveur d’un amendement surprise. Ce dernier, proposé par le député Oliver Letwin, permet à leur Premier ministre de demander un report du Brexit, ce que Boris Johnson a immédiatement rejeté.

Concrètement, cela signifie que Westminster fait le choix du non choix. L’amendement adopté permet de reporter toute décision sur l’accord du Brexit tant que les législations nécessaires à son application n’ont pas été étudiées et votées par le Parlement, processus qui doit débuter la semaine prochaine.

Emploi : 5 conseils pour avancer dans votre carrière

Le but de l’amendement, porté par le député conservateur Oliver Letwin, n’est pas de bloquer le compromis trouvé entre Londres et Bruxelles, mais d’obtenir une “police d’assurance” pour le Royaume-Uni. La grande crainte des députés britanniques ayant voté en faveur de ce texte était en effet que même approuvé ce samedi sur le principe, les lois d’application de l’accord n’aient pas été votées avant le 31 octobre, entraînant une sortie “dure” de l’Union européenne par accident.

Avec Marianne

Plus d'articles
Retour de Neymar au FC Barcelone : la réponse de Josep Maria Bartomeu