Britney Spears : elle refuse de remonter sur scène après avoir perdu son procès

La cour de justice de Los Angeles a tranché. Britney Spears restera sous la tutelle de son père jusqu’à nouvel ordre.

Mise sous la tutelle de son père en 2008 après une dépression très médiatisée, Britney Spears avait demandé sa levée l’été dernier par le biais de ses avocats. L’avocat de la chanteuse, Samuel Ingham, demandait notamment à ce qu’une tutrice certifiée, Jodi Montgomery – qui avait pris le relais du père, James Spears, après que celui-ci a eu des problèmes de santé – soit nommée de manière permanente à sa place. La justice a toutefois décidé de maintenir James Spears comme le seul tuteur légal de sa fille. La date de révision du dossier est prévue pour février 2021, précise le site américain Variety.

Une décision à laquelle la pop-star n’a pas tardé à réagir par l’intermédiaire de son avocat. «Ma cliente m’a informé qu’elle était effrayée par son père. Elle ne donnera plus de représentations tant que son père restera en charge de sa carrière», a expliqué Samuel Ingham au juge. Britney Spears a toutefois jusqu’au 18 novembre pour contester la décision de la cour.

Ce nouvel épisode judiciaire ne devrait pas calmer les membres du mouvement de soutien #FreeBritney, qui a vu le jour sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont persuadés que la chanteuse est en danger et qu’elle envoie des appels au secours secrets dans ses publications sur Instagram. Ils demandent à ce que Britney Spears soit libérée de la tutelle de son père.

 

Avec CNEWS


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo : les parieurs vont contribuer à la professionnalisation du sport