Ayant fait l’objet de plusieurs critiques acerbes, après avoir été dévoilée en mars dernier, la statue de l’ex-président burkinabè, qui ne ressemblait guère à Thomas Sankara, est retournée à l’atelier pour des corrections. Sa nouvelle remise officielle prévue ce week-end ne sera tiendra pas, a-t-on appris.

Congo : Fally Ipupa victime d’un vol, une importante somme dérobée



En effet, dans un communiqué du Comité du mémorial du père de la révolution d’août 1983 au Faso, rapporté par WakatSera, la nouvelle statue de Thomas Sankara et de ses douze compagnons, assassinés le 15 octobre 1987, ne sera pas découverte officiellement le dimanche 13 octobre 2019 comme précédemment annoncé au public.

Intégration régionale : le Togo et le Burkina renforcent leurs coopérations

«Le Comité International Mémorial Thomas SANKARA informe l’opinion publique nationale et internationale que la statue en cours de correction du président Thomas et les 12 bustes de ses compagnons ne sera pas découverte ce dimanche 13 octobre comme initialement annoncée », indique le communiqué.

La note ajoute qu’«après concertation, (il a été) conclu que les corrections ne sont pas encore achevées comme (souhaité). La pose et la découverte de la statue corrigée se feront à une date ultérieure», insiste le texte.

Togo : affluence record au service des passeports

«Comme vous pouvez le constater sur les images prises dans l’atelier du sculpteur, les efforts continuent », ajoute le texte.