Une grenade a explosé ce mercredi 8 janvier dans une classe d’école à Ouagadougou, la capitale burkinabè. La grenade a explosé dans l’école franco-arabe Darou Kour An Hadis, située dans le secteur 38 de l’arrondissement 9 de Ouagadougou.


Nigeria : Voulant vendre une grenade trouvée, des jeunes provoquent 9 morts dans une explosion ce lundi

Les quatre élèves blessés ont été évacués vers un centre de santé pour leur prise en charge.

Israël : un homme cambriole 2 banques avec un avocat déguisé en grenade

L’explosion est due à une « manipulation », a déclaré la gendarmerie dans un bref communiqué. Mais d’après Remis Dandjinou, ministre burkinabè de la communication qui apporte plus de précisions, « il s’agit d’un engin explosif artisanal qui a été ramené par les élèves en classe ».

Selon Tidiane Ouedraogo, enseignant de l’école, l’explosion s’est produite après le début des cours dans la classe du cours élémentaire première année (CE1). Il a indiqué que « c’est le premier incident du genre qu’ils enregistrent dans leur établissement ». « Nous n’avons jamais enregistré de menaces contre l’école ou des enseignants », a-t-il précisé.

La classe où a eu lieu l’explosion compte près 60 élèves, dont la moyenne d’âge est de 12 ans, selon lui. L’école est située dans un quartier périphérique du nord de Ouagadougou qui a accueilli de nombreux déplacés qui fuient les exactions des groupes jihadistes dans le nord du Burkina.