in

Burkina Faso : un ministre démissionnaire, investi candidat à la présidentielle

Depuis la démission de l’ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry dans le premier gouvernement mis en place par le président Roch Marc Christian Kaboré, il a été investi, ce dimanche comme candidat à la présidentielle.

Cette candidature répond aux attentes de nombreux militants et sympathisants et c’est pour cela qu’il a été choisi par le Mouvement pour le changement et la renaissance (MRC), lors d’un congrès tenu à Gaoua, dans le sud-ouest sous le thème « le candidat de la jeunesse consciente ».

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : les exigences de l’Église catholique

La candidature de M. Barry, député à l’Assemblée nationale, est également soutenue par une vingtaine de mouvements associatifs. « C’est une lourde responsabilité que je reçois avec beaucoup d’émotion et d’humilité. Si j’ai accepté d’être candidat, c’est pour faire triompher le rêve d’une génération qui souffre, mais qui espère », a déclaré le candidat investi. « C’est un véritable challenge et je crois que je bénéficierai toujours des bénédictions de mon père spirituel, de mon Professeur, Laurent Bado », a-t-il poursuivi.

« Aujourd’hui, nous avons le défi d’aller au-delà de certaines incompréhensions pour construire quelque chose de fort, pour bâtir une véritable Nation. Et je reste confiant », a déclaré l’ex président du parti pour la renaissance, parti créé par Laurent Bado.

Chioma et Davido : de nouvelles révélations de la journaliste Kemi Olunloyo

À présent, les dés sont lancés pour Tahirou Barry qui incarne l’espoir de toute la jeunesse, une victoire écrasante qu’il promet face au président actuel lors de l’élection présidentielle en octobre 2020.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

7 conseils pour récupérer son ex

Grammy Awards : Michelle Obama repart avec une récompense