in ,

Burkina : voici le mode opératoire d’un escroc arrêté

La Brigade Centrale de Lutte contre la Cybercriminalité (BCLCC) au Burkina, a mis la main sur un cyber escroc après des enquêtes en conséquence des plaintes de plusieurs victimes.

Le cyber escroc en question, se donnait le plaisir de se faire passer pour un magistrat, un professeur ou un quelconque recruteur dans un site minier de la place. Il a ainsi réussi a bluffé une centaine de victimes et extorqué des centaines de mille comme frais de dossier.

Togo : Braquage au Grand Marché ce week-end ; voici ce qui s’est passé

Pour opérer, il choisissait au hasard une série de numéros qu’il contacte en disant que son interlocuteur ou un de ses proches a été retenu pour un emploi préalablement postulé.

En fonction de la position de ce dernier, il fait savoir que leur siège est situé dans une ville du Burkina Faso et donne une heure de fermeture de leur agence sachant bien que vous ne pourrez pas dans cet intervalle de temps vous y rendre.

C’est ainsi qu’il vous invite donc à lui envoyer les frais de dossier pour confirmer votre place.

Burkina-Faso : le dialogue avec les groupes armés, une nécessité selon le CICR

3 téléphones portables et une dizaine de puces ont été saisis lors de son interpellation par la BCLCC.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Chelsea : Timo Werner révèle pourquoi il a recalé Liverpool

“Tellement émue et heureuse”, Vitaa dévoile son nouveau projet avec Slimane (photo)