Burundi : l’ex-président Pierre Buyoya condamné à perpétuité

Le procès sur l’assassinat du premier président hutu démocratiquement élu, Melchior Ndadaye du Burundi ouvert en octobre 2019, a connu son dénouement ce lundi 19 octobre.

L’ex-président burundais Pierre Buyoya, actuel haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, a été condamné par contumace au Burundi à la prison à perpétuité pour l’assassinat du président Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993, selon la décision reçue ce mardi 20 octobre par l’AFP. 15 autres accusés écopent aussi de la même peine.

Premier président démocratiquement élu du Burundi et premier Hutu à accéder au pouvoir, Melchior Ndadaye a été assassiné en octobre 1993 lors d’un coup d’État militaire. 

Ce renversement a entraîné le pays dans une guerre civile opposant l’armée, dominée par la minorité tutsi, à des groupes rebelles hutus et qui fera 300.000 morts jusqu’en 2006.

Plus d'articles
Togo : Le “Gala des 100 entreprises les plus dynamiques” édition 2021 bientôt à Lomé