in ,

Burundi : 3 civils condamnés à 30 ans de prison pour «attentat» contre le président Ndayishimiye

Au Burundi, 3 jeunes dont une fille, ont été condamnés à 30 ans de prison ce dimanche 9 août 2020 par le tribunal de grande instance de Kayanza pour « attentat et complot contre le chef de l’Etat ».

Mali : une nouvelle Cour constitutionnelle prend fonction ce lundi 10 août

Ces jeunes ont lancé 3 pierres sur un convoi du président Evariste Ndayishimiye le mercredi 5 août vers 17 h 00, depuis une station-service, selon la procureure Désirée Bizimana. 

La 1re pierre a touché un policier de la garde présidentielle, la 2e le pare-brise d’un véhicule. La 3e est passée au-dessus du cortège d’une cinquantaine de voitures, selon l’accusation.

Togo / Bénin : L’Autorité du Bassin du Mono (ABM) recrute pour ces 6 postes

5 suspects ont été arrêtés dès ce mercredi soir, mais 2 ont été relâchés rapidement. «Le pouvoir burundais est toujours paranoïaque en ce qui concerne ces histoires de complot », a estimé un diplomate africain sous couvert d’anonymat.

Un nombre record d’Américains ont déjà renoncé à leur nationalité en 2020

Pour rappel, Evariste Ndayishimiye, a été élu président le 20 mai et a pris ses fonctions peu après la mort soudaine de son prédécesseur Pierre Nkurunziza.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Barça : le plan anti-Bayern de Setién

Kanye West : cet ami célèbre qui lui manque beaucoup