in

Cameroun/Élections : face aux défis du taux de participation, les autorités rivalisent d’ingéniosité

Sept millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 9 février au Cameroun, pour des élections législatives et municipales. Mais la population ne semble manifester le moindre intérêt pour celles-ci.


Publicité L-FRII


Togo : la loi des finances 2020 adoptée à l’unanimité par les députés

 

25 000 bureaux de vote sont ouverts à travers le pays, sauf que l’affluence n’est pas au rendez-vous. Et pour cause, l’opposition avait appelé au boycott de tout le processus. Ce qui semble porter déjà des fruits, la campagne n’ayant suscité aucun engouement.

Pour y remédier, les autorités ont essayé de trouver des stratégies pour amener leurs citoyens à voter. Des clips conçus pour l’occasion sont régulièrement diffusés à la télévision et même des SMS sont envoyés pour rappeler l’importance du vote.

Côte d’ivoire : des proches de Guillaume Soro toujours dans la tourmente

 

Les résultats des urnes démontreront l’efficacité ou non des ces différentes stratégies.

Ces élections interviennent dans un contexte marqué par la persistance des défis sécuritaires dans le nord du pays avec la lutte contre la secte djihadiste Boko Haram et surtout la fronde indépendantiste dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Club Olimpia : la formation paraguayenne compte bien réunir le duo Adebayor-Santa Cruz

Jackie Chan offre environ 85 millions de FCFA à quiconque trouve un remède contre le coronavirus