Cameroun : la surprenante demande de Samuel Eto’o à Paul Biya

Samuel Eto’o Fils fait son mea culpa sur le cas Iya Mohamed et formule une doléance à l’endroit du président Paul Biya dans une interview diffusée sur quatre chaines de télévision au Cameroun ce 14 novembre 2019.

C’est depuis 2013 que Iya Mohamed, ex président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est incarcéré pour « détournements de fonds publics ».

La Chambre de Commerce Européenne au Togo recrute (16 novembre 2019)

Avant son interpellation, le président du Club de football Coton Sport de Garoua et le goleador entretenaient des relations d’eau et d’huile. Six ans après, le numéro 9 se le rappelle : « Entre Iya et moi, il y a eu beaucoup de bagarres. Ça c’est vrai », reconnait-il.

Mais le joueur retraité justifie ces frottements par son immaturité à cette époque : « Mais je n’avais pas à cette époque, certaines informations que j’ai eues bien après ; Quand j’étais âgé de 20 à 22 ans, je voulais changer le monde d’une certaine manière. C’est parfois le diable qui est à vos côtés, habillé avec une belle veste, qui vous fait croire que celui qui est en face de vous, c’est le diable », explique-t-il.

Mais aujourd’hui, rappelle le quadruple ballon d’Or africain, il est soucieux des nouvelles de Iya Mohamed en prison : « Je vais vous surprendre en vous disant que j’ai aujourd’hui le privilège d’avoir régulièrement les nouvelles du président Iya. Je les prends par personnes interposées », a mentionné l’ancien capitaine des Lions indomptables.

Togo : ce qu’a dit le milliardaire Jack Ma à Faure Gnassingbé

Pour avoir la conscience tranquille, l’ex sociétaire du FC Barcelone en Espagne fait une doléance au premier magistrat camerounais : « Et je prie le président Paul Biya, lui qui a souvent gracié certains, de nos frères qui ont commis des actes répréhensifs ou pas, de penser aussi au président Iya », a supplié Samuel Eto’o.

Au demeurant, le meilleur buteur de l’histoire de la coupe d’Afrique des Nations(Can) reconnaît les efforts fournis par Iya Mohamed lorsqu’il était à la Fécafoot : « Le président Iya a essayé d’apporter tout ce qu’il pouvait apporter au football. Aujourd’hui, je peux vous dire que si je devais refaire les choses, ce serait avec lui », a reconnu le Pichici.

Avec Le Bled

Plus d'articles
Covid-19 : Voici le vaccin qui sera bientôt administré à 20 000 togolais