Crédit photo : nournews

Cameroun : l’artiste Tenor soulagé par cette nouvelle

L’artiste Tenor souffle provisoirement sur une liberté nouvelle. Appelé à la barre lundi 27 septembre 2021, le Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo n’a pas rendu son verdict, mais a ordonné la libération provisoire de l’artiste.

Selon les informations, les juges ont accepté que l’artiste recouvre la liberté afin qu’il puisse suivre des traitements adéquats pour son bras fracturé.

Les discussions ont été houleuses lors de l’audience. Les ayants-droits de la jeune Erica Mouliom réclamaient la récusation du juge en charge de l’affaire.

Ils ne souhaitent pas que cette dernière statue sur l’affaire. L’affaire est renvoyée au 27 octobre prochain.

« L’artiste Ténor vient d’obtenir une mise en liberté provisoire pour lui permettre d’aller faire “une rééducation pour son bras cassé. L’affaire renvoyée au 27 octobre 2021 », rapporte le média CamerounWeb.

L’artiste Tenor poursuivi pour «Homicide involontaire» est impliqué dans un accident mortel de la circulation survenu le 15 juillet 2021.

Erica Nfia Mouliom, une jeune étudiante de l’université catholique St Jérôme de Douala, n’avait pas survécu après le choc du véhicule de l’artiste au lieu-dit Feu rouge Bessenguè, dans l’arrondissement de Douala 1er.

Lors de l’audience du 06 septembre, le prévenu a plaidé «coupable » et avait renoncé à sa demande de mise en liberté provisoire.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Le Japon paiera les touristes pour des vacances dans le pays