Credit Photo : DR

CAN 2022 : ultimatum de la CAF, la réplique très sèche du Cameroun qui risque de faire du bruit

À moins de 50 jours du début de la CAN 2021, le secrétaire général de la CAF porte à la connaissance du ministre camerounais des Sports, de « sérieuses inquiétudes concernant l’organisation du tournoi ». 

Alors que la compétition doit se dérouler en janvier prochain au Cameroun, le secrétaire général de la Confédération Africaine de Football a envoyé un courrier aux autorités camerounaises pour s’inquiéter des conditions d’organisation. Dans ce dernier, celui-ci menace de changer le pays accueillant la compétition. 

« Je suis navré de constater que malgré les nombreuses visites, notamment celle du Président et du Secrétaire Général de la CAF et du vice-président de la CAF et les promesses qui ont suivi, les actes n’ont pas suivi. S’agissant du stade d’Olembé, sachez que si tout n’est pas réglé d’ici au 30 novembre 2021, le match d’ouverture aura lieu ailleurs. Des dispositions sont d’ores et déjà prises dans ce sens, mais ce serait malheureux pour le Comité d’Organisation, pour la CAF et pour le Cameroun ». 

En cas d’incapacité pour le Cameroun d’organiser la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, le Qatar ou le Maroc pourraient être choisi en urgence. Toutefois, le Cameroun estime que le stade d’Olembé sera bien prêt pour le match d’ouverture. 

En effet, le ministre des Sports Camerounais, dans une interview ce mercredi 24 novembre, la radio nationale, a rassuré qu’il n’y avait pas de doute à se faire quant à la livraison de ce stade à la date indiquée.

« Cette correspondance de la CAF est en retard, en décalage et en déphasage par rapport à la réalité concrète sur le terrain. Je voudrais rassurer l’opinion concernant particulièrement Olembé où, une fois de plus, je vais m’y rendre tout à l’heure en tant que maître d’ouvrage, que le délai contractuel de livraison de ce complexe est fixé au 30 novembre. 

Au rythme où vont les travaux, j’ai consulté le rétroplanning tout à l’heure, mes experts collaborateurs qui suivent techniquement le chantier m’ont d’ailleurs signalé que nous sommes en avance d’un jour sur ce rétroplanning. 

Nous sommes sur la bonne lancée et le complexe sportif d’Olembé sera bel et bien prêt pour l’accueil de la cérémonie solennelle d’ouverture de la CAN TotalEnergies, le 9 janvier 2022 », a indiqué Narcisse Mouelle Kombi. Le patron des Sports conteste ainsi la correspondance de la CAF et met un terme à la polémique qu’a engendré cette correspondance de la CAF. 

Pour lui, il n’est pas question d’organiser cette cérémonie ailleurs qu’au stade d’Olembé. 

« On ne saurait d’ailleurs imaginer cette cérémonie ailleurs. Toutes les dispositions sont prises afin que l’entière fonctionnalité, la pleine opérationnalité de cette infrastructure sportive soit réalisée, attestée, soit relookée », a-t-il affirmé.

Plus d'articles
Messi 1er, Di Maria 2e, Xavi 6e, le classement des meilleurs passeurs du 21e siècle
Messi 1er, Di Maria 2e, Xavi 6e, le classement des meilleurs passeurs du 21e siècle