in

La CAN tous les 4 ans ? Les avantages et inconvénients d’un débat qui divise

« La CAN génère vingt fois moins que l’Euro. Je propose d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations tous les quatre ans plutôt que deux ans pour la rendre plus commercialement viable et attrayante au niveau mondial ». Cette proposition du Président de la FIFA, Gianni Infantino, a divisé une partie des sportifs africains. Les propos du président de la FIFA font couler beaucoup de salives au sein de l’opinion sportive africaine.

Didier Drogba est d’accord, Samuel Eto’o et El Hadji Diouf sont contre cette idée. Pour mieux vous faire comprendre ce débat, deux journalistes Carinos Chanhoun et Sobour Magadji, confrontent leurs idées.

Une marâtre fait perdre la vue à ses belles-filles

 

Carinos Chanhoun : « La CAN chaque 4 ans avantage toutes les parties concernées »

Ça joue également sur le rendement physique des joueurs qui finissent par subir des blessures dues à la fatigue musculaire. C’est le cas typique de Sadio Mané qui n’a plus de vacances depuis 3 ans. Il enchaîne 2 finales de ligue des champions en 2 ans, joue la Coupe du monde en 2018 et la CAN en 2019 et sans repos, enchaîne avec la pré-saison de Liverpool.

« La CAN à chaque 4 ans, permettra aux « petites » équipes du continent de se donner une chance de qualification. Sinon, les éliminatoires se jouaient chaque année en Afrique et sauf quelques exceptions, on ne retrouve que les mêmes à la phase finale de la CAN. Car ces nations (Nigéria, Côte d’Ivoire, Cameroun, Égypte etc.) ont un réservoir de joueurs pour faire face aux qualif’. On enchaîne les matchs qualificatifs pour rester dans le temps afin d’honorer la CAN tous les 2 ans. Normal que les petites équipes auront des difficultés à se qualifier. Alors, je vote pour une CAN toutes les 4 ans à condition que celle-ci ne se déroule pas à une année où se tienne une autre compétition majeure comme la Coupe du Monde ou l’Euro. Comme ça la CAN deviendra le grand événement majeur de l’année en question » termine-t-il.

The rock : sa fille aînée Simone Johnson se lance dans le catch

 

Sobour Magadji : « Je dis un grand NON à la CAN tous les quatre ans »

« La brillante idée selon Infantino ne passe pas personnellement chez moi, pourquoi ?
D’abord, je pense qu’il y a une sonnette d’alarme qu’il faut tirer. Nous ne devons pas être spectateurs de tout ce qui viendra de la FIFA. Qu’on se souvienne, la CAN Cameroun 2021, initialement prévue en été, a été reportée en hiver. Un changement de date qui n’a rien d’anodin, tout simplement parce que la FIFA a prévu d’organiser une Coupe du monde des clubs prévue en juin 2021. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut que la CAF reprenne sa souveraineté.

Ensuite, concernant le manque d’infrastructures relevées par la FIFA, personnellement, une CAN tous les deux ans ne doit pas empêcher les autorités sportives des pays africains de faire leur travail puisqu’une CAN ne s’organise pas sur 20 pelouses. Mais sur 6. Il revient juste à la CAF d’organiser la compétition dans des pays disposant d’infrastructures adéquates et de proposer des co-organisations.

« Donc, M. Infantino, LAISSEZ-NOUS NOTRE CAN ! » s’exclame le journaliste.

Avec Afriquesports



À l’occasion de la Saint Valentin, Grand P réitère son amour à Eudoxie Yao

Internet, Togolais, sites, films X, Google,

France : Que risque-t-on à diffuser des images d’autrui à caractère s3xuel?