Cardi B : accusée de plagiat avec son nouveau single, la star répond

Cardi B a délivré le morceau Up ce vendredi 5 février. Comme à l’accoutumée, la chanteuse a accompagné le titre d’un clip chaud, et particulièrement sensuel, voire érotique ! Créant la polémique pour ses scènes très osées, la vidéo a toutefois pu jouir d’un superbe démarrage avec près de 25 millions de vues en 3 jours seulement.

Pourtant, une accusation est venue assombrir cette nouvelle sortie. 2 rappeurs du New Jersey répondant aux noms de Mir Pesos et Mir Fontane ont en effet affirmé que la rappeuse de 28 ans leur avait volé le refrain de leur single baptisé Stuck. Sur UpCardi B chante : “Si c’est up, alors c’est up, alors c’est up, alors c’est stuck“, tandis que les 2 protagonistes déclaraient pour leur part : “Si c’est up, alors c’est stuck/Up alors c’est stuck, yeah”.

Mir Pesos a ainsi interpellé la femme d’Offset en publiant le clip du nouveau son de Cardi B aux côtés du leur qui avait été publié pour la première fois sur YouTube le 6 août 2020. Il déclarait en légende : “Cardi B nous voulons notre argent” !

Cardi B qui révèle avoir déjà interprété son morceau lors d’un live stream sur YouTube avec Megan Thee Stallion le 7 août, a balayé les accusations de plagiats sur Twitter. 

“Si je suis inspirée par un titre, je n’ai aucun problème à donner des pourcentages ou de l’argent, mais je n’ai jamais entendu parler de ces mecs. Pendant que j’enregistrais ce titre en août dernier, je rappais le refrain sur ce live”, s’est-elle défendue. Un très bon alibi qui lui évitera probablement de s’enterrer dans une énième polémique.

Avec Raprnb

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
‘Mois de la Diaspora’ du CJD : pour faire des Togolais de l’extérieur, de véritables acteurs des programmes de développement du Togo