in ,

CEDEAO : l’institution se prononce sur la situation au Mali

Le Mali connaît depuis quelques heures, une agitation particulière depuis que des militaires ont pris d’assaut la capitale Bamako, mettant aux arrêts des ministres et des hauts gradés de l’armée. Une situation délétère qui commence déjà à inquiéter l’institution sous régionale.

Urgent / Mali : un coup d’état militaire en cours

 

Dans un communiqué qu’elle vient de rendre public, la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a affirmé suivre « avec une grande préoccupation les développements en cours au Mali depuis la matinée de ce 18 août 2020, avec une mutinerie déclenchée dans un contexte sociopolitique déjà très complexe ». Aussi, elle « appelle les militaires à regagner sans délai leurs casernes », et réitère « sa ferme opposition à tout changement politique anticonstitutionnel », rapporte senenews.com.

Mali : les USA s’opposent à tout changement extra-constitutionnelle du pouvoir

 

Notons que la vie économique dans le pays et particulièrement à Bamako s’est arrêtée dès le déclenchement de la situation ce mardi 18 août, les commerces, les sociétés privées et l’administration publique ayant fermé leurs portes.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Comment équilibrer le travail et la vie personnelle en début de carrière ?

Togo / Bac 1 : l’épreuve de français diversement appréciée