in

Cela n’a « rien à voir » avec le gouvernement US : Trump réagit aux accusations de Maduro

Deux membres de la garde de Trump ont été accusés par le président vénézuélien d’être impliqués dans une tentative d’assassinat le visant ; les assaillants, formés par un groupe de mercenaires auraient essayé de s’infiltrer au Venezuela par voie maritime le 3 mai.

« L’objectif ultime était d’assassiner le Président vénézuélien. C’est une attaque terroriste en période de pandémie », avait-il déclaré.

Hillary Clinton officialise son soutien à Joe Biden pour la présidence

Donald Trump, interrogé sur les propos Nicolas Maduro, a déclaré aux journalistes massés sur la pelouse de la Maison-Blanche avant son départ pour l’Arizona, le mardi 5 mai, que les autorités américaines n’avaient « rien à voir » avec une tentative d’infiltration au Venezuela par voie maritime le 3 mai.

« Je viens d’être informé de cela. Quoi qu’il en soit, nous vous tiendrons au courant. Cela n’a rien à voir avec notre gouvernement ».

Coronavirus : Georges W. Bush appelle à l’unité pendant la pandémie ; Donald Trump l’attaque

Maduro avait déclaré que le groupe de « mercenaires » avait été formé sur le territoire colombien, financé et soutenu par les gouvernements américain et colombien.

Au moins 13 personnes dont deux membres de la sécurité de Donald Trump, notamment Luke Denman et Airan Berry, ont été arrêtées suite à cela, suspectées d’être en lien avec l’incident. 

Le président vénézuélien avait annoncé la nouvelle en présentant leurs passeports pendant son discours.



Santé psychologique et physique dégradée pour 3 télétravailleurs sur 10

Zoom : une fausse version du logiciel cache un virus