“C’est la volonté de Dieu” : Donald Trump célèbre l’annulation du droit à l’avortement

Ce vendredi 24 juin 2022, la Cour suprême américaine a décidé de révoquer le droit à l’avortement. Interrogé sur son propre rôle, pour avoir nommé trois juges et ainsi fait basculer la majorité de l’institution dans le camp conservateur, Donal Trump a répondu : “C’est la volonté de Dieu”. Dans un communiqué, il s’est ensuite néanmoins attribué un rôle prépondérant.

La décision “suit la Constitution”, et “ramène tout au niveau des États, ce qui aurait toujours dû être le cas”, a-t-il déclaré au média Fox News.

“L’arrêt d’aujourd’hui, qui est la plus grande victoire pour la vie depuis une génération, avec d’autres décisions récentes, ont été rendues possibles seulement car j’ai tenu mes promesses, notamment en nommant et installant trois constitutionnalistes très respectés et solides à la Cour suprême des Etats-Unis”, a-t-il assuré. “C’était un grand honneur pour moi !

Le milliardaire américain a souligné qu’il n’avait “pas flanché face à la gauche démocrate radicale, ses partenaires des médias bidons”, ou encore les républicains qui ne sont pas dans son camp.

“Ces victoires majeures démontrent que même si la gauche radicale fait tout son possible pour détruire notre pays, vos droits sont protégés, le pays est défendu”, a déclaré l’ancien président.

Avec 7sur7

Similaires