Cherté de la vie : “5 bananes à 2000f CFA en Côte d’Ivoire”, cette actrice fait de graves révélations

Dernièrement, plusieurs pays sont confrontés à un phénomène inquiétant : la flambée des prix de presque tous les produits.

La Côte d’Ivoire n’est pas épargnée. La vie devient de plus en plus chère et les voix des populations s’élèvent de plus en plus pour le dénoncer. Remarque choquante, la hausse n’affecte pas que les produits importés mais aussi ceux locaux.

Un fait inconcevable, selon l’actrice Suzanne Kouamé qui a retourné la toile en dévoilant, ce jeudi 26 mai 2022 sur sa page Facebook, les prix de certains produits, comme la banane et la tomate.

“Je viens du marché, regardez vous-même ce qui se passe. 5 bananes à 2000f, juste quelques morceaux de manioc à 500f. 1 kilogramme de tomate à 1000f, l’escargot est devenu un produit de luxe. Je suis tellement dépassée par les évènements que je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe. La banane et le manioc ne viennent pas de la Russie, ni du Japon. Ce sont des produits locaux.

Pourquoi c’est devenu cher comme ça ? Ou bien y a des taxes dessus ? On ne peut plus manger. Nous c’est foutou on connaît hooo !! Je ne connais pas KFC ! Je ne connais pas pizza ! Je connais pas chawarma !! Ce que je connais là, c’est foutou avec placali ! Si on est 5 dans la famille on fait comment ? C’est pas la famine qui est à notre porte comme ça ? “, s’est-elle interrogée dans la vidéo postée sur le réseau social.

Le coup de gueule de l’actrice a suscité de vives réactions. Le constat est amer ! Nombre de personnes exhortent l’Etat à prendre des mesures pour aider la population.

Similaires