in ,

Chili : vers un référendum sur un changement de Constitution

Les Chiliens se prononceront ce dimanche 25 octobre 2020 par référendum sur un changement de Constitution après un an d’une contestation d’une ampleur inédite contre les inégalités dans le pays.

La Constitution actuelle est considérée par beaucoup comme un frein à plus de justice sociale et son changement figurait en bonne place dans les revendications des manifestations éclatées à partir du 18 octobre 2019.

Pour les partisans du « Apruebo» (je suis d’accord), essentiellement dans l’opposition de gauche, une nouvelle Constitution lèverait un obstacle essentiel à de profondes réformes sociales, dans un des pays parmi les plus inégalitaires d’Amérique latine.

Les défenseurs du « Rechazo » (je rejette) qui rassemblent les partis les plus conservateurs, estiment de leur côté qu’il est possible d’introduire des changements dans le texte fondamental, garant selon eux ces dernières décennies de la stabilité du Chili, sans avoir besoin de le remplacer.

Selon un dernier sondage de l’Institut national Cadem, 74 % sont pour le ‘Oui’, car il s’agirait également de se débarrasser des derniers stigmates de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990), le texte fondamental en vigueur ayant été approuvé le 11 septembre 1980 lors d’un référendum controversé.

Le scrutin était initialement prévu sur le 26 avril mais il fut finalement repoussé à fin octobre en raison de l’épidémie qui a durement frappé le pays de 18 millions d’habitants, mais qui se stabilise désormais.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Barça / Mercato : L’avenir d’Antoine Griezmann acté !

Donald Trump : « je suis la personne la moins raciste de la pièce »