Chine : explosion de vente de véhicules écologiques en 2020

Les ventes de véhicules verts en Chine fonctionnant aux énergies nouvelles (électrique, hybride, pile à combustible) ont enregistré en 2020 une forte hausse sur un marché auto pourtant en repli, a annoncé mercredi une fédération professionnelle.

La Chine est le plus grand marché automobile du monde. Les ventes de voitures y sont toutefois en repli depuis 2018, sur fond de ralentissement économique généralisé et de tensions commerciales avec les Etats-Unis. L’apparition du nouveau coronavirus en Chine et les premières mesures drastiques de confinement ont lourdement pénalisé les ventes en début d’année dernière (-78 % sur un an en février). Elles étaient ensuite reparties progressivement à la hausse à partir du printemps, à la faveur d’une amélioration des conditions sanitaires.

1,37 million d’unités écoulées

En 2020, quelque 25,31 millions de véhicules neufs ont été vendus, a annoncé l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM). Il s’agit d’un repli de 1,9 % sur un an. Sur cette période, les véhicules verts ont cependant tiré leur épingle du jeu. Avec 1,37 million d’unités écoulées, leurs ventes ont bondi de près de 11 %.

La Chine, principal pollueur mondial, vise en 2035 un parc automobile majoritairement composé de véhicules dits non-polluants. Pour doper un secteur qui représentait à peine 5% des ventes en Chine en 2019, Pékin multiplie les points de recharge et de recyclage des batteries. En début de semaine, la CPCA, une autre fédération qui suit spécifiquement les ventes de véhicules particuliers, a également indiqué une contraction de 1,9% de l’ensemble du marché automobile chinois en 2020.

Avec LeFigaro

Plus d'articles
France : Jean Castex voit «une menace bien réelle» dans les variants du coronavirus