Chine : une institutrice condamnée à mort pour empoisonnement d’élèves

Une maîtresse d’école chinoise a été condamnée à mort pour avoir empoisonné 25 élèves de maternelle, dont un a été tué, a annoncé la justice.

Le tribunal intermédiaire de la ville de Jiaozuo, dans la province centrale du Henan, a reconnu ce mardi 29 septembre l’institutrice, Wang Yun, coupable d’avoir mis, en mars 2019, du nitrite de sodium dans une bouillie servie aux élèves d’une collègue dont elle cherchait à se venger. Le nitrite de sodium est un produit chimique utilisé notamment pour la conservation des viandes, mais qui peut être toxique à haute dose.

Selon la cour, Mme Wang savait que le produit était nocif, mais a décidé d’empoisonner les enfants «sans se soucier des conséquences».

L’institutrice n’en était pas à son coup d’essai, selon la justice, qui a découvert qu’elle avait également tenté d’empoisonner son mari en 2017 à la suite d’un différend conjugal.

Similaires