Christophe Castaner : cette rivalité avec Jean Castex qui a causé son évincement

L’éviction de Christophe Castaner du gouvernement serait due à une vieille rancune. Le 6 juillet dernier, le ministre de l’Intérieur a été contraint de céder sa place à Gérald Darmanin dans le remaniement de Jean Castex. Un coup dur pour l’ancien locataire de la place, qui avait toutefois vu venir son remplacement, dès le dimanche 5 juillet, soit la veille de son départ.

France : le chanteur Christophe, interprète d’« Aline » tué par le Covid-19

Selon Le Point, lors d’une visite dans un commissariat de La Courneuve, le nouveau Premier ministre a lancé : “J’aurai l’occasion de me déplacer plus tard avec le ministre de l’Intérieur qui sera désigné sur ma proposition”.

Une phrase en apparence anodine qui a toutefois mis la puce à l’oreille à Christophe Castaner. “Avoir ma peau était une condition posée par Castex“, a-t-il lancé devant l’un de ses proches, et d’ajouter : “J’aurais peut-être dû la fermer à l’époque”. L’époque en question, c’est lorsque l’ancien ministre de l’Intérieur et Jean Castex étaient tous les deux pressentis pour succéder à Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur. 

Coronavirus : un aliment peut-il être vecteur de transmission ? Un expert répond !

Comme le rappelle Le Point, un article de Libération rapportait à l’époque que l’ancien porte-parole du gouvernement avait fait du “chantage” à son concurrent, afin d’obtenir le poste.

Plus d'articles
Raffaella Fico : “Balotelli est beaucoup plus doux que Ronaldo”, l’ex-compagne du super Mario affole la toile avec ses confidences inattendues