Comment Whatsapp compte forcer les utilisateurs à accepter ses nouvelles conditions

Whatsapp donne à nouveau des détails sur sa prochaine politique de confidentialité. Après avoir repoussé la date de sa mise en place au 15 mai prochain, le service revient pour mettre la pression sur ses utilisateurs.

L’application détenue par le groupe Facebook en a profité pour répondre à une question : qu’arrivera-t-il à notre compte Whatsapp si nous n’acceptons pas la nouvelle politique de confidentialité mise en place le 15 mai prochain ? Pour les utilisateurs qui voudraient conserver le service tout en manifestant leur opposition, Whatsapp prévoit une ligne dure.

Sur son blog, Whatsapp a publié une nouvelle FAQ dans laquelle nous pouvons lire : « Pendant une courte période, vous serez en mesure de recevoir des appels et des notifications, mais vous ne pourrez ni lire ni envoyer de messages depuis l’application ». L’application dit que vous ne pourrez pas utiliser l’ensemble des fonctionnalités, dont les plus importantes concernant les messages.

Bien évidemment, Whatsapp se garde de ne pas supprimer votre compte. Ce qui serait dommage pour le service, qui a déjà vu un véritable exode en direction de Telegram ou de Signal par ses utilisateurs.

Deuxième pression exercée par Whatsapp : une mise en garde pour ceux qui souhaiteraient supprimer leur compte. D’une pierre deux coups, Whatsapp affirme que cette mesure serait irrévocable, dans le sens que l’application supprimerait définitivement l’historique des conversations et groupes. 

Avec Pressecitron

Plus d'articles
Liste des meilleurs joueurs de la Série A : Exit Cristiano Ronaldo