in

Congo-Brazzaville : reprise des cours pour les classes d’examen

En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, plusieurs pays ont décidé de mettre en suspens le déroulement de l’année scolaire. Mais, pour éviter que les candidats aux différents examens ne perdent une année scolaire à cause de cette pandémie, le gouvernement congolais a opté pour une reprise des cours.

Togo : Lancement du concours d’entrée à l’Ecole de formation des officiers des FAT (EFOFAT)

Cette décision du gouvernement a été saluée autant par les élèves que par les parents d’élèves.

« Pendant le confinement, j’étudiais la nuit sous les lampadaires du viaduc. Parce qu’à la maison, je n’ai pas le courant et je ne pouvais pas lire. C’est pourquoi je partais au Viaduc », déplore Melchisedek Kiyindou un élève en classe d’examen.

Dadju rend hommage à celle qui lui avait tendu la main alors qu’il était ”sans-abri”

« Je dois le renvoyer à l’école pour son avenir parce que, un enfant, surtout un garçon s’il ne va pas à l’école, je ne sais pas ce qu’il fera à l’avenir. Pour que son avenir soit meilleur, il doit impérativement répartir à l’école. (…) Comme il y a des mesures barrières à respecter, je leur achèterai des masques afin qu’ils ne soient pas contaminés par le Covid-19 », avait indiqué le père de Kiyindou, satisfait de la décision de l’Etat congolais.



Saham Ad
Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo / Covid-19 : la FAO au secours des femmes transformatrices de poissons

Rwanda / Génocide : La cour d’appel de Paris refuse la remise en liberté provisoire de Félicien Kabuga