Corée du Nord : Kim Jong-un aurait tué un trader après une baisse de la devise nationale

En pleine lutte contre la pandémie de Covid-19, la Corée du Nord aurait fait exécuter un trader à cause d’une baisse conséquente du won de 20% face au dollar américain au cours des derniers mois. 

Kim Jong-un voudrait resserrer son emprise sur l’économie et plus particulièrement sur le marché des devises. En effet, la situation économique du pays s’est dégradée depuis 2017 après les sanctions économiques prononcées par l’ONU et les États-Unis suite aux essais nucléaires.

“Entre 2010 et 2017, le niveau des importations de la Corée du Nord a augmenté, le niveau des exportations a augmenté et Kim-Jong-Un a présenté des projets publics majeurs à Pyongyang. Maintenant, il ne peut plus le faire, faute d’argent. C’est la raison pour laquelle il réaffirme son contrôle sur le marché”, a expliqué Go Myong-hyun, chercheur à l’Asan Institute for Policy Studies, au Financial Times.

“Pendant longtemps, Kim-Jong-Un n’est pas intervenu sur le secteur privé… Il n’a pas seulement toléré, mais encouragé la décentralisation et le passage à des relations de marché entre les entreprises industrielles et les particuliers. Aujourd’hui, il essaie de faire marche arrière”, a déclaré Andrei Lankov, un expert nord-coréen de l’Université Kookmin à Séoul. 

Selon lui, l’exécution du trader a pour but d’“envoyer un avertissement public sur la nécessité d’aller dans le sens des directives du régime concernant l’utilisation des devises étrangères.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Bangladesh : le viol sera désormais passible de la peine de mort