Corée du Nord : un homme exécuté pour avoir écouté une radio étrangère

Un châtiment inhabituel 

« A la mi-octobre, un capitaine d’un bateau de pêche de Chongjin a été exécuté par un peloton d’exécution, accusé d’avoir écouté Radio Free Asia régulièrement pendant une longue période », a indiqué une source citée. Il s’agissait d’une radio étrangère interdite que l’homme qui possédait une flotte de plus de 50 navires écoutait depuis plus de 15 ans. 

Après avoir quitté l’armée où il était opérateur radioChoi a continué cette habitude, l’exposant à des accusations de «subversion contre le parti».

Le capitaine d’une quarantaine d’années, remis aux autorités par l’un de ses membres d’équipage qui voulait se venger de son «comportement arrogant et irrespectueux», aurait été abattu par un peloton d’exécution devant 100 autres travailleurs de la pêche dans une base de la ville portuaire de Chongjin. Une répression ayant éclaté à la base de pêche suite à cela, des responsables du parti et des agents de sécurité, selon les rapports, ont été licenciés.

News-24 rapporte que Radio Free Asia, pour laquelle Choi a été tué, est financée par Washington et possède un bureau à Séoul ; elle diffuse six heures de programmation par jour en Corée du Nord. Les chaînes de radio étrangères peuvent être entendues dans plusieurs régions de la Corée du Nord, mais le régime de Kim Jong-un veille strictement à ce que le public doit savoir.

Plus d'articles
Ghana : remous au sein de la population, les travailleurs des morgues annoncent une grève illimitée