Coronavirus : “40% à 70% de l’humanité sera touchée”, estime un scientifique de Harvard

Inutile de résister plus longtemps : “le coronavirus ne pourra pas être maîtrisé” et, d’ici un an, 40% à 70% de personnes dans le monde seront infectées”. 

Coronavirus : le vice-ministre iranien de la Santé testé positif

Cette annonce ne vient pas de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mais d’une théorie ouvertement avancée par Marc Lipsitch, professeur à Harvard et épidémiologiste spécialiste de la modélisation des maladies infectieuses.

Ainsi, si l’OMS se refuse encore à employer le terme de pandémie, Marc Lipsitch anticipe l’étape suivante dans un article nourri de prédictions. Il y précise que la plupart des “futurs infectés” n’auront pas de maladies graves ni même de symptômes, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses personnes testées positives au virus.

Nigeria : l’acteur Chiwetalu Agu réagit à la rumeur d’être « malade, en manque d’argent et mort »

 

De quoi faire écho aux propos d’une équipe de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), menée par la chercheuse Vittoria Colizza, estimant que “six cas importés sur dix en moyenne peuvent ne pas avoir été détectés” : “les caméras thermiques ne sont pas en capacité de détecter toutes les personnes qui sont déjà infectées, car toutes ne déclarent pas de symptômes.

Plus d'articles
Côte d’Ivoire / Élections : l’opposition sera cette fois-ci présente