Coronavirus : à l’approche de Pâques, les chocolatiers s’inquiètent

Personne pour saliver devant les œufs en chocolat en pleine période de confinement décidée par les autorités pour limiter la propagation du Covid-19. Pâques aura alors un goût étrange cette année. 

 

“D’habitude, c’est une fourmilière. Il y a des clients partout, de l’agitation. Aujourd’hui, silence total“, déplore Laurence Castellain, fille du fondateur de la chocolaterie à Chateauneuf-du-Pape (Vaucluse). Mais les professionnels du domaine avaient déjà produit toute la marchandise avant la crise sanitaire.
Pour s’en sortir, Laurence a mis en place la vente en ligne avec livraison. Pour les clients des environs, ils viennent retirer leurs commandes en respectant les gestes barrières. Pour eux, le chocolat est presque vital en cette période délicate. “Cela fait du bien au moral. Je vais en offrir à mes parents qui sont âgés et confinés à Carpentras, ils ne sortent pas”, explique une cliente. L’atelier de Laurence Castellain est pratiquement à l’arrêt avec un nombre restreint de salariés qui travaille, l’entreprise doit s’adapter. 

https://l-frii.com/536/

En plein confinement, les Français n’ont pas vraiment la tête à fêter Pâques. Et pour éviter que leurs ventes ne s’effondrent, certains chocolatiers se sont misent sur la vente en ligne comme Laurence pour s’en sortir.

Similaires