Saham

Des scientifiques chinois ont trouvé comment régénérer le foie impacté par l’alcool. Les lactobacilles, présentes dans les probiotiques et les produits laitiers fermentés, ont une action bénéfique sur la régénération du foie, atteste une étude dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Medicinal Food.

Testé sur des souris

Lors d’expériences sur des animaux, notamment des souris, le groupe de chercheurs dirigé par Yuhua Wang de l’Université du Jilin, a découvert que les Lactobacillus rhamnosus pouvaient rétablir les fonctions de l’organe.

GTA

Voici 4 causes les plus courantes de divorce dans les couples

De nombreux produits laitiers fermentés en sont riches, tels que le yaourt, les fromages à pâte molle, la crème fraîche, le kéfir et le lait fermenté. De plus, on les trouve dans la composition des probiotiques qui régulent la flore intestinale humaine et stimulent le système immunitaire.

Dans le cadre de l’expérience, les souris ont ingurgité de l’alcool pendant huit semaines. Et pendant les deux dernières semaines, les chercheurs leur ont administré des granules contenant des Lactobacillus rhamnosus.

5 aliments à ne pas manger avant de se coucher

Orabank

Les effets des granules de LGG

Les granules de LGG étaient constitués d’amidon, de lait écrémé en poudre, de lactosérum en poudre, de cellulose microcristalline, de maltose et de liquide fermenté des Lactobacillus rhamnosus, qui représentaient de 30 à 50% du poids total des granules.

L’expérience a ainsi montré que la quantité de bactéries lactiques et de bifidobactéries présente chez les souris a diminué. Une croissance excessive de pathogènes a également été constatée.

Les granules de LGG ont contribué à la restauration de la microflore intestinale et réduit l’accumulation de graisse ainsi que le degré d’inflammation du foie. La production de triglycérides, d’acides gras libres et de malondialdéhyde dans le foie a été inhibée.

Les scientifiques ont noté que les lactobacilles éliminaient la dysbiose alcoolique intestinale et réduisaient l’accumulation de graisse dans le foie et son inflammation. Les auteurs de la recherche supposent que leur découverte pourrait aider à élaborer de nouveaux médicaments pour soigner les maladies du foie.

Orabank