Coronavirus : de faux policiers français escroquent des étudiants chinois

En France, des étudiants Chinois ont été amendés par de faux policiers qui leur ont fait croire que le port du masque était illégal.

Comment les riches se protègent du coronavirus ?

Selon l’information recueillies sur le site de l’ambassade chinoise, “Ces étudiants (…) ont été condamnés à 150 euros d’amende par des ‘policiers’, soit environ 98.000 francs CFA, pour avoir enfreint la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public”.

Contrairement à la Chine où, sur conseil des autorités sanitaires presque toute la population est ‘’masquée’’ pour se protéger du coronavirus, en France, cela n’est pas obligatoire. Pour cela, très peu de personnes en portent.

Le coronavirus fait les affaires de ces stars des réseaux sociaux

Dans un communiqué publié samedi, l’ambassade a mis hors d’état de cause la police française.

“Après vérification auprès de la police et de la justice française, il s’agit de malfaiteurs se faisant passer pour des policiers. Le port d’un masque pour raisons de santé n’est absolument pas illégal”.

Debordo demande à Bebi Philip de sortir avec Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat

L’ambassade a demandé aux Chinois d’”être sur leurs gardes “, car des malfaiteurs se font passer pour des agents de services pour commettre des vols dans les demeures des ressortissants Chinois.

A cause du coronavirus, la communauté asiatique est la cible d’attaques de tout genre. Des actes de racismes à leur endroit se sont également multipliés.




Plus d'articles
Racisme : Québec mettra sur pied un ‘’groupe d’action’’ pour renforcer la lutte