Coronavirus : Joe Biden estime que Donald Trump a capitulé

Après Barack Obama qui avait déclaré le samedi 24 octobre, que Donald Trump avait « complètement foiré » dans sa gestion de la Covid-19, en déplorant le fait que « les nouveaux cas battent encore des records », 8 mois après le début de la pandémie, c’est au tour de Joe Biden de s’en prendre au président américain. Le candidat démocrate à la présidentielle américaine a estimé le dimanche 25 octobre que Donald Trump avait capitulé face à la pandémie de coronavirus, rapporte le Point.

Cela faisait suite aux déclarations du chef de cabinet de la Maison-Blanche Mark Meadows expliquant que le gouvernement ne cherchait pas à la « contrôler ».

« Ce n’était pas une erreur de Meadows », a dénoncé Joe Biden dans un communiqué. « C’était un constat honnête de la stratégie du président Trump depuis le début de la crise : agiter le drapeau blanc de la défaite et espérer que si on l’ignore, le virus s’en ira. Ça n’a pas été le cas et ça ne le sera pas », a-t-il ajouté. « Ce n’est malheureusement pas une surprise que le virus continue de sévir sans contrôle dans le pays, et même à la Maison-Blanche elle-même », a ajouté Joe Biden, alors que le chef de cabinet du vice-président et au moins deux personnes de son équipe ont été déclarés samedi positif au coronavirus.

« Voilà ce que nous allons faire. Nous n’allons pas contrôler la pandémie, nous allons contrôler le fait qu’on puisse avoir des vaccins », a déclaré dimanche sur CNN Mark Meadows, le chef de cabinet de Donald Trump. Un aveu d’impuissance pour les démocrates, alors que le pays a battu, deux jours de suite, son record d’infections quotidiennes à la Covid-19 (près de 90 000 nouveaux cas détectés samedi) et que 225 000 Américains sont morts du virus.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Gaz Mawete : le chanteur serait en couple avec une Camerounaise (photo)