Le risque de propagation et de mutation mondiale du nouveau virus ‘’coronavirus’’ est l’annonce inquiétante faite par le vice-ministre chinois de la commission nationale de la santé, Li Bin, âpres le décès de neuf personne et la contamination d’une centaine de personnes en Chine.


Ghana / Affaire de coup d’Etat : l’officier Benjamin Agordzo libéré

Une annonce qui survient au moment où la République populaire de Chine célèbre la nouvelle année, période au cours de laquelle, des milliers de Chinois voyagent pour rejoindre leur famille, occasion potentielle d’un risque élevé de la propagation et de la mutation du virus.

Face au risque d’une propagation mondiale du virus, un comité ad hoc de l’organisation mondiale de la santé est convoqué à Genève en Suisse pour une analyse complète du spectre ‘’coronavirus’’ en vue de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale.

La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, très proche du virus SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère), un virus hautement contagieux, qui avait occasionné le décès de plus de 650 personnes en chine continentale et à Hongkong entre 2002 et 2003.

Voici les passeports africains les plus puissants en 2020

Le nouveau coronavirus aurait selon les derniers renseignements pour souche primaire le marché de la ville Wuhan de Chine, ou le virus s’est muté des animaux vendus à l’homme d’après les explications du Professeur Fontanet, responsable de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’institut Pasteur à Paris.