Coronavirus / ONU : Antonio Guterres prône la protection des femmes contre les violences domestiques

Depuis l’apparition de la pandémie du covid-19, l’une des mesures barrières est le confinement. Les couples sont ensembles avec leurs enfants, bref la famille est unie à la maison. Cette situation est moins confortable pour certains couples. Un constat est fait, les violences domestiques font surface et selon le secrétaire général de l’ONU, c’est une situation alarmante.

 

Coronavirus au Togo : Nouvelles mesures, 2 passagers pour les taxis, les tricycles ne transportent plus de passagers

 

A cet effet, il interpelle les États à prendre leurs responsabilités pour protéger les femmes. « Ces dernières semaines, tandis que s’aggravaient les pressions économiques et sociales et que la peur s’installait, le monde a connu une horrible flambée de violence domestique » a déploré le chef de l’ONU. « J’engage tous les gouvernements à prendre des mesures de prévention de la violence contre les femmes et à prévoir des recours pour les victimes dans le cadre de leur plan d’action national face au Covid-19 ».

 

Coronavirus / Pasteur Amoateng : « N’attendez pas de matériel de secours de l’église, vous avez donné vos offrandes à Dieu »

 

Antonio Guterres n’a pas hésité à parler des sanctions à l’endroit des personnes qui abusent des femmes. Pour venir en aide aux femmes, « des systèmes d’alerte d’urgence sont déployés dans les pharmacies et les magasins d’alimentation », les seules enseignes à rester ouvertes dans de nombreux pays. Il faut « faire en sorte que les femmes puissent demander de l’aide de manière sûre, sans que ceux qui les maltraitent s’en rendent compte » a-t-il insisté.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Matuidi et Deschamps primés aux Globe Soccer Awards