in ,

Coronavirus : Un homme arrêté pour avoir volé et vendu 2 millions de masques

Un homme d’affaires a été arrêté par la police espagnole après avoir volé jusqu’à 2 millions de masques faciaux à une société de fournitures médicales en liquidation.

Coronavirus : Trump préconise l’écharpe face au manque de masques

Il aurait vendu les masques à ses contacts au Portugal après avoir conservé des stocks dans un entrepôt fermé à clé dans une zone industrielle de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, selon des rapports émanant d’Espagne.

Les enquêteurs de la police affirment que l’homme n’a pas seulement volé des masques, mais aussi d’autres équipements de protection, notamment des gants chirurgicaux. Le vol aurait eu lieu à la fin du mois de février.

Alfonso Rueda, vice-président du gouvernement régional de la Xunta de Galicia, a visité le site du vol lundi et a déclaré que seulement une centaine des deux millions de masques stockés sur place avaient été laissés intacts.

Coronavirus : l’Académie de médecine préconise le port obligatoire du masque pour tous

Il a déclaré : “La police a été informée qu’il aurait pu y avoir ici du matériel médical de valeur qui aurait été si nécessaire dans la lutte contre le Covid-19. Mais le lieu avait été nettoyé avant leur arrivée. Nous calculons que deux millions de masques faciaux ont été volés. Il ne reste que les boîtes.

Il y a aussi des boîtes vides qui contenaient des gants chirurgicaux, mais nous ne savons pas à ce stade combien exactement ont disparu.

Il a ajouté : “L’enquête policière a permis d’identifier et d’arrêter le principal suspect, une personne de Santiago qui a déjà comparu devant le tribunal.

Les véritables raisons du crash de l’avion d’Emiliano Sala (enfin) dévoilées

Le suspect, un directeur d’une célèbre société immobilière locale, a été arrêté. En ce temps de crise, il n’est pas rare de voire des entrepreneurs véreux s’enrichir sur le dos de pauvres citoyens.

Mercato : Le Real Madrid va dégainer pour son trio offensif XXL

Équateur : l’ex-Président Correa condamné à 8 ans de prison pour corruption