in

Coronavirus : un superordinateur d’IBM identifie 77 médicaments potentiellement efficaces

Pour l’heure, le coronavirus n’a aucun remède ni vaccin. Il continue donc de sévir et de faire de nombreux morts dans le monde entier. Des vaccins ont certes déjà été mis au point, mais leur efficacité n’a pas encore été prouvé, les tests cliniques sur l’Homme venant tout juste de démarrer. En ce qui concerne les traitements, certains médicaments auraient été découverts, plus ou moins efficaces, semble-t-il, mais là encore, les tests sont très récents, réalisés sur de petits échantillons. Impossible donc de savoir s’ils fonctionneront à grande échelle.

Ces chercheurs canadiens mettent au point un masque de protection qui détruit les virus

Aujourd’hui, cependant, grâce au travail d’un groupe de chercheurs, plusieurs options de traitement ont été découvertes. Pour ce faire, ces scientifiques ont fait appel à la puissance du superordinateur IBM Summit. Ce supercalculateur est parvenu à identifier pas moins de 77 médicaments qui pourraient être efficaces dans le traitement et le combat contre le coronavirus. Les chercheurs ont fait analyser pas moins de 8 000 molécules à Summit, et la machine a rapidement pu sélectionner celles qui seraient plus efficaces que les autres dans un délai relativement court.

Pour identifier les médicaments en question, les chercheurs ont demandé à la machine d’analyser leur efficacité à empêcher le virus de se lier aux cellules. En théorie, les 77 médicaments ainsi identifiés viendraient prendre la place des protéines externes du virus pour l’empêcher de faire des ravages dans le corps humain.

La Russie a entièrement décodé le génome du coronavirus

Jeremy Smith, co-auteur de cette étude, rappelle cependant que cela ne signifie pas qu’un remède a été découvert. Selon ses propres mots : « nos résultats ne signifient pas que nous avons découvert un remède ou un traitement contre le coronavirus. Nous sommes cela dit très confiant dans le fait que ces découvertes permettront d’aider de futures études et d’offrir une base solide pour de futures expérimentations autour de ces composés. Nous ne saurons qu’à ce moment-là si l’un d’entre eux a toutes les caractéristiques nécessaires pour vaincre ce virus ».



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : le rappeur 50 Cent s’en prend à Ja Rule sur Instagram

Lionel Richie pense à un remake de « We Are the World » contre le coronavirus