in ,

Coronavirus : une nouvelle mutation découverte dans ce pays européen

Des scientifiques ont révélé une nouvelle mutation du coronavirus en Espagne, a informé à la conférence de presse de l’Association des correspondants étrangers à l’Onu (Genève), l’auteur principal de l’étude, le Dr Emma Hodcroft de l’université de Bâle.

Ils ont analysé des échantillons du SARS-CoV-2 reçus de différents pays européens au cours des quatre derniers mois. Les premiers échantillons datent de juillet, lorsque les États européens ont commencé à retirer progressivement les mesures restrictives. Les données reçues ont permis de révéler la nouvelle mutation.

Selon l’étude, la nouvelle variante baptisée 20A.EU1, qui présente 6 différentes mutations génétiques, a émergé en juin dans le nord-est de l’Espagne parmi des ouvriers agricoles et s’est ensuite rapidement propagée au sein de la population locale. Elle concerne notamment la majorité des nouveaux cas de Covid-19 dans plusieurs pays : près de 80% en Espagne, 90% au Royaume-Uni, 60% en Irlande et 30 à 40% en Suisse et aux Pays-Bas. Selon les estimations des chercheurs, le virus a également été détecté en France, Belgique, Allemagne, Italie, Lettonie, Norvège, Suède, Hong Kong, Nouvelle-Zélande et Australie.

Selon le Dr Emma Hodcroft, « il n’y a actuellement aucune preuve que la propagation d’une nouvelle variante du virus est liée à une mutation qui renforce sa transmission ou affecte le résultat clinique ». De ce fait, 20A.EU1 ne doit pas saper le travail de l’élaboration des vaccins contre la Covid-19.

Elle a ajouté que « toutes les variantes du virus que nous avons identifiées sont liées à la souche originale de Chine ».

« Ces mutations peuvent apparaître n’importe où. C’est la vie normale d’un virus qui mute », a conclu l’expert.

Avec Sputnik.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Arsenal : le rappel à l’ordre de Mikel Arteta à Nicolas Pépé

France : nouvelle attaque au couteau, un policier agressé