Côte d’Ivoire : 2 morts dans des affrontements interethniques

Depuis le vendredi 16 octobre, en Côte d’Ivoire, des violences inter-communautaires ont éclaté toujours dans le cadre de la protestation contre un 3e mandat controversé du Président Ouattara.

Des membres de la communauté Agnis, considérée comme favorable à l’opposition, et celle des Dioulas, réputée proche du pouvoir se sont affrontés. Les violences ont malheureusement fait 2 morts à Bongouanou, à 200 km au nord d’Abidjan.

Des partisans de l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan ont érigé des barricades après l’appel au boycott actif du processus électoral.

« Nous leur demandons sérieusement (aux partisans) d’utiliser tous les moyens légaux pour arrêter le coup d’État électoral qui est sur le point d’être mené par un président voyou qui s’accroche au pouvoir », avait recommandé l’ancien Premier ministre.

Pour rappel, la résidence de l’opposant Pascal Affi N’Guessan, candidat de taille à la présidentielle du 31 octobre prochain a été brûlée par des individus non identifiés.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Chris Brown partage une photo seins nus d’Ammika Harris berçant leur fils, Aeko