in ,

Côte d’Ivoire : Blé Goudé très en colère depuis la Haye, suite à l’assassinat d’une élève

Charles Blé Goudé

Une élève de 15 ans, en classe de seconde dans un Lycée à Dimbokro, en Côte d’Ivoire, a été tuée par balles le 11 décembre dernier lors des manifestations des élèves pour réclamer des congés de Noël anticipés.

Centrafrique : l’ex-président François Bozizé de retour à Bangui après 6 ans d’exil

Elle a été touchée par des balles alors que la police tentait de disperser les manifestants.

Depuis la Haye, Charles Blé Goudé qui suit l’actualité dans son pays, s’est insurgé contre la violence dans les établissements scolaires en Côte d’Ivoire.

Côte d’ivoire : le Révérand Makosso fait une grosse révélation sur l’artiste ivoirien DJ Arafat

« Les auteurs de ces crimes doivent subir la rigueur de la loi. Non et Non à l’assassinat de nos enfants, non à l’assassinat de notre jeunesse. Nous devons impérativement redonner à la VIE HUMAINE sa valeur et sa sacralité, dans notre pays la Côte d’Ivoire, trop de personnes perdent la vie facilement dans l’insouciance générale, « être tué » est devenu banal. Nos enfants, notre jeunesse qui réclame des congés anticipés doivent être certainement interpellés et sensibilisés au goût de la connaissance et de l’apprentissage. Cela ne donne cependant pas le droit à des personnes à « la gâchette facile » ni à quiconque d’ailleurs de les arracher à notre affection. Disperser une manifestation est une opération courante de maintien d’ordre règlementée par une procédure qui détermine les moyens conventionnels à utiliser. On ne disperse pas une foule, surtout une foule composée d’enfants, avec des armes à feu : Pistolets, kalachnikov comme sur un champ de bataille pendant une guerre. Que devient notre pays ? C’est pourquoi je te demande de joindre ta voix à la mienne afin d’interpeller et exhorter nos autorités à jouer vraiment leur rôle : PROTÉGER NOS ENFANTS, NOTRE AVENIR », a écrit ce mercredi, le président du COJEP, dans un post sur les réseaux sociaux.

Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat, fête son anniversaire avec les enfants d’un orphelinat (Photos)

 

Selon le site Koaci, le présumé auteur du meurtre de l’élève aurait été identifié par des services compétents de la police criminelle et de la gendarmerie après plusieurs heures d’interrogatoire et de reconstitution des faits. Celui-ci aurait été mis aux arrêts.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Le chanteur Alain Barrière, connu pour les tubes ‘Ma vie’ et ‘Elle était si jolie’, est mort à l’âge de 84 ans

Togo/Agriculture : vers une modernisation basée sur des technologies performantes

La BAD accorde 28 milliards FCA au Sénégal pour le développement du Projet agropole Sud en Casamance